Bol de baies

du 7 au 28 Juillet

Tous les jours sauf relâche

les 12, 19 et 26 Juillet

14:35

SALLE D / ALYA LE THÉÂTRE
(à 6 mn à pied) - 45 Places

Salle climatisée

Durée :

01:25

à partir de 11 ans

Cat C : 18 € / 12,5 € / 9 €

STRUCTURE DE PRODUCTION
La Caucasienne
RÉSEAUX SOCIAUX

Retour Programme 2022

Retour Programme 2022

Les Bonnes

de Jean Genet

Mise en scène : Bea Gerzsenyi

Genre

Théâtre

Copyright Artykfilm

Où se cache le monstre en nous ? Tout le monde connaît la trame de ce drame inspiré sans doute par le meurtre de leur patronne par les sœurs Papin en 1933. Genet était un fervent lecteur de Détective, dont les faits divers et les photographies d’assassins constituent la matrice de nombre de ses œuvres. Genet y scrutait les visages de condamnés à mort, enchanteurs parce que pourvoyeurs de légende et de fiction.
Dans l’espace clos de la chambre de Madame, les deux sœurs mettent en scène une cérémonie qui réécrit leur relation fantasmée à la maîtresse de maison. Ne sachant qui elles sont, ne pouvant se projeter autrement que dans un rapport fantasmé à cette femme, le meurtre devient inexorable.

Les Bonnes, drame intimiste en huis clos ouvre les champs infinis du fantasme, de la monstruosité qui se dérobe, et de la haine qui corrompt les êtres et les peuples. Le cérémonial du jeu détermine par son rituel l’axe fondamental de la pièce. Que les deux bonnes paraissent en scène sans la présence de « Madame » oriente toute la dramaturgie : Madame n’est qu‘un prétexte. Réifiée, elle n’est plus qu’un objet obscur, escamotable à loisir, à la fois signe et totem de l’animosité qui consume les soeurs.

Distribution:

Coprod : La Compagnie Véhicule
Interprète(s) : Sabrina Bus, Grace Lynn Mendes 
Scénographie : Pierre Lepretre sur une idée de Bea Gerzsenyi 
Costumière : Kata Őry 
Compositeur : Damien Domenget
Création lumière : Antoine Longère

Diffusion : Ingrid Keresztes, 06 08 17 04 82, production.lacaucasienne@gmail.com

Soutien : Ligne 9 Théâtre

 

Relâches